austérité

Grèce: Open-bar pour la finance

Par Joël Perichaud, secrétaire national du Parti de la démondialisation chargé des relations internationales

7 septembre 2018

Le dernier des «plans d’aide» qui régissent la Grèce depuis 2010 s’est achevé le 20 août. La Grèce retrouverait donc son indépendance financière grâce à l’UE, au capitalisme mondialisé et à la «bonne volonté» de Tsipras.

Après trois «sauvetages» de l’Union européenne (UE) et du Fonds monétaire international (FMI) pour un total de 260 milliards d’euros, la Grèce croule encore sous les dettes (343 milliards d’euros, soit 180% du PIB). Elle devra, bien sur, les rembourser, avec leurs intérêts colossaux. De nouveaux profits en perspective pour les créanciers.

(more…)

LA LIBERATION DE L’OCCUPATION ALLEMANDE

Συνέντευξη του πρέσβη ε.τ Λεωνίδα Χρυσανθόπουλου στη Λουξεμβουργιανή εφημερίδα Quotidien σχετικά με την απελευθέρωση από την γερμανική κατοχή

liberation

 

Conférence de l’Ambassadeur a.H. Leonidas Chrysanthopoulos à Luxembourg

Ομιλία του Πρέσβη επί τιμή Λεωνίδα Χρυσανθόπουλου, επικεφαλής του Τομέα Διεθνών Σχέσεων του ΕΠΑΜ, στο Λουξεμβούργο με θέμα :

« Η πολιτική της λιτότητας και η παραβίαση των ανθρωπίνων δικαιωμάτων. Η περίπτωση της Ελλάδας. Ποιος φταίει; »

(more…)

Action au siège de la Banque de France pour l’annulation de la dette grecque

Στις 17 Μαρτίου 2015, εκπρόσωποι των κινημάτων «ανυπάκουοι» και «Troika Basta» και ο οικονομολόγος Frédéric Lordon ζήτησαν ακρόαση από τον διοικητή της Τράπεζας της Γαλλίας. Όταν αυτός αρνήθηκε να τους δει, μπλόκαραν ια από τις κεντρικές εισόδους του κτιρίου της τράπεζας. Το αίτημά τους είναι η διαγραφή του ελληνικού χρέους από την Ευρωπαϊκή Κεντρική Τράπεζα ή… η αυτοδιάλυσή της…

Source

Communiqué de presse – Inauguration demain à Francfort du nouveau siège de la BCE

17 mars 2015, 17h35 : Les Désobéissants, le collectif « Troïka Basta » et l’économiste « atterré » Frédéric Lordon ont demandé ce jour une audience en urgence au gouverneur de la Banque de France Christian Noyer. Devant son refus de recevoir une délégation, les militants ont bloqué l’une des entrées principales du batiment de la Banque de France.

Ils demandent l’annulation de la dette grecque par la BCE… ou son auto-dissolution.

actionBDF-Paris-Grece-170315-700

Ils ont bloqué les portes avec des chaînes et cadenas pendant une petite demi-heure, avant l’intervention en nombre de la police et des vigiles.
Ceux-ci ont délogé les militants qui subissent actuellement un contrôle d’identité.

Les Désobeissants et le collectif « Troïka Basta » (dont les plumés de l’austérité du 93) ont bloqué aujourd’hui de manière non-violente le siège de la banque de France, 20 rue du Colonel Driant Paris 2e, M°Palais Royal, avec l’économiste Frédéric Lordon pour demander l’annulation de la dette grecque à la veille de l’inauguration.

Comme l’a démontré le Collectif pour l’audit citoyen (CAC) de la dette (source), « l’envolée de la dette grecque avant la crise est largement imputable à des taux d’intérêt extravagants (entre 1988 et 2000) et à une baisse des recettes publiques provoquée par des cadeaux et des amnisties fiscales à partir de 2000. (…) Sans ces dérapages, elle n’aurait représenté que 45 % du PIB en 2007 au lieu de 103 %. On peut en conclure que 56 % de la dette grecque acquise avant la crise était illégitime. »

Nous demandons à négocier avec le gouverneur de la banque centrale européenne, dont la banque de France est un des actionnaires, l’annulation la dette grecque. Si elle fait le constat de ne pouvoir le faire, alors qu’elle se dissolve pour laisser la place à de nouvelles institutions au service de la souveraineté des peuples et l’avenir de la planète en situation de le faire.

Images videos prochainement disponibles dans l’Alter JT: www.alterjt.tv

Contact presse : Rémi – Désobéissants 06 30 13 35 30
Stéphane – Troïka Basta – 06 67 15 32 15

actionBDF-Paris-Grece-170315-700-2

Le Monde Diplomatique: Να φύγουμε από το ευρώ, αλλά πώς;

Contre une austérité à perpétuité sortir de l’euro. Mais comment ?

Μια ενδιαφέρουσα παρέμβαση της Le Monde Diplomatique και του αρθρογράφου  Φρεντερικ Λορντον για το ευρώ, τον ρόλο της Αριστεράς και το χρηματοπιστωτικό κεφάλαιο.

Update : Πρόλογος σε κάποια από τις αναρτήσεις του κειμένου από τον Στάθη Κουβελάκη

Συντάκτης του σχετικού κειμένου ο Φρεντερίκ Λορντόν, από τα πιό σημαντικά ονόματα στο χώρο της «ετερόδοξης» οικονομικής σκέψης στη Γαλλία. Ο Λορντόν (γεννηθείς το 1962) ανήκει στην ονομαζόμενη «σχολή του ρύθμισης», όπως και το μεγαλύτερο μέρος των οικονομολόγων που αντιτίθενται στο νεοφιλελευθερισμό (αναφέρουμε ενδεικτικά τα ονόματα των Μισέλ Αλιετά, Ρομπέρ Μπουαγιέ, Ζακ Σαπίρ), μια σχολή που έχει τις ρίζες στη σκέψη του Μαρξ και του Κέϋνς. Ο ίδιος ανήκει σε μια (more…)

Portugal: des dizaines de milliers de personnes dans la rue contre l’austérité

La manifestation de samedi est intervenue alors que la grogne sociale est à nouveau en hausse contre les mesures d'austérité mises en oeuvre par le gouvernement de centre-droit, en contrepartie du plan de sauvetage de 78 milliards d'euros accordé au Portugal par l'Union européenne et le Fonds monétaire international en mai 2011.

La manifestation de samedi est intervenue alors que la grogne sociale est à nouveau en hausse contre les mesures d’austérité mises en oeuvre par le gouvernement de centre-droit, en contrepartie du plan de sauvetage de 78 milliards d’euros accordé au Portugal par l’Union européenne et le Fonds monétaire international en mai 2011.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes déferlaient samedi à travers le Portugal contre les mesures d’austérité du gouvernement à l’appel d’un mouvement citoyen apolitique, en passe de réaliser une mobilisation de grande envergure.

“La troïka et le gouvernement dehors”, “le Portugal aux urnes”, “élections maintenant”, “démocratie participative”, pouvait-on lire sur les banderoles et les affiches portés par les manifestants.

A Lisbonne, le cortège des protestataires, fort de plusieurs milliers de personnes s’est ébranlé vers 16H00 GMT au son de la chanson “Grândola Vila Morena”, reprise en coeur par les manifestants, la voix tendue d’émotion.

Cette chanson est devenue le symbole de la contestation au Portugal après avoir été l’hymne de la Révolution des Oeillets de 1974 qui a permis l’instauration de la démocratie. (more…)

Grèce : un ancien diplomate grec prédit l’insurrection sociale et des manifestations sanglantes

Les révélations explosives d’un ancien diplomate grec.

Un ancien diplomate grec, Leonidas Chrysanthopoulos, s’est confié depuis qu’il a démissionné de son poste aux ministère grec des affaires étrangères. Notamment avec des journalistes de Newstatesman et Millstonenews. Il prédit une insurrection sociale et des manifestations violentes en Grèce et indique que le gouvernement aurait engagé BlackWater, l’entreprise américaine militaire privée tristement célèbre pour ses activités en Irak, pour protéger le parlement. S’il semble être rassuré sur les forces armées grecques et un éventuel coup d’Etat, il ne mâche pas ses mots sur le gouvernement, l’UE et le futur sombre qui attend le pays.
Leonidas Chrysanthopoulos était un diplomate du ministère grec des affaires étrangères. En tant que jeune officier en service dans les années 1970, il a contribué à assurer l’adhésion de la nation alors fraîchement démocratique à l’Union Européenne (à l’époque la CEE). Il a été ambassadeur d’Athènes en Pologne, en Albanie et au Canada, et, enfin, le directeur général des affaires européennes au sein du ministère.

L’an dernier, il a finalement démissionné en tant que secrétaire général de l’organisation de coopération de la mer Noire, est parti dans le secteur privé, et se sent désormais libre de parler ouvertement de sa fureur sur ce que font l’Europe et les prêteurs internationaux à son pays.

“A un certain moment, très bientôt, il y aura une explosion des troubles sociaux. Cela sera très désagréable” dit-il. Dans les dernières semaines, les bureaux des partis au pouvoir ont été incendiés, ainsi que les maisons de journalistes pro-gouvernementaux. Le siège du parti de la Nouvelle Démocratie au pouvoir a été mitraillé et quelques jours plus tard, une bombe a explosé dans un centre commercial appartenant au 2ème citoyen le plus riche du pays. Personne n’a été gravement blessé par les attaques. (more…)